Sélectionner une page

L’envolée – Le moustique

Ce projet contient de la broderie en relief (stumpwork)

Dans la 6ème et dernière partie de cet ouvrage nous allons broder le moustique en stumpwork.

Nous allons utiliser la technique de la dentelle à l’aiguille pour réaliser les ailes.

Les dessins nécessaires à la réalisation des ailes des insectes peuvent être téléchargés ICI

Le corps du moustique est brodé de la manière suivante:

un double point de poste 2 fils et un double point droit pour l’abdomen

un point de noeud 2 fils 2 tours pour la tête

des points droits 1 fil pour les pattes et les antennes

des points de noeud 2 fils 1 tour à l’extrémité des antennes

Broder un point arrière repiqué avec un fil sur les contours des ailes.

Remplir les ailes au passé empiétant avec 1 fil.

A l’aide du dessin téléchargé, reproduire le tracé des ailes sur une pièce de tissu “non tissé” soluble à l’eau. Personnellement j’utilise du Soluvlies de la marque Vlieseline.

Placer cette pièce de tissu dans votre cercle.

 

Comme précédemment pour les autres insectes, maintenir le fil de fer sur le contour de l’aile à l’aide de petits points avec 1 fil.

Pour donner une forme fluide à l’aile, il faut procéder lentement et éviter de plier le fil de fer. Ne pas oublier de laisser 2 morceaux flottants  d’environ 1.5 cm à chaque extrémité de la forme. Ils serviront de points d’ancrage lors du montage final.

 

 

 

 

Les ailes sont réalisées avec la technique de la dentelle à l’aiguille. Vous trouverez des explications pour ce travail ICI.

La broderie terminée, comme précédemment pour la guêpe, il faut découper les ailes, les passer délicatement sous l’eau tiéde et les laisser sécher. 

 

Voici le moustique terminé

Pour les besoins de la photo j’ai posé les ailes sans les fixer.

Il faut attendre la fin du travail pour fixer définitivement les parties de stumpwork à l’arrière du travail.

Voici ma méthode pour fixer les parties en stumpwork de l’ouvrage.

Quand la broderie est totalement terminée et repassée, je la pose sur une fine feutrine de couleur assortie. Ici j’ai choisi une feutrine blanche.

A l’aide du poinçon ou d’une grosse aiguille, je perce le tissu aux endroits ou passeront les fils de fer. Lorsque la partie en relief vous paraît être dans la bonne position et bien stable, je replie le fil de fer sur l’envers du travail bien fermement. Je recoupe les fils de fer pour qu’ils ne dépassent pas 1 cm et je les fixe très fermement avec du fil à coudre en m’accrochant dans la feutrine.

Voilà, le tour est joué!