Sélectionner une page

L’envolée – La guêpe

Ce projet contient de la broderie en relief (stumpwork)

Dans la 5ème partie de cet ouvrage nous allons broder la guêpe en stumpwork.

Nous allons utiliser la même technique que précédemment pour le papillon mais nous allons remplacer les ailes brodées par des ailes faites à l’aide d’un ruban d’organza.

Les dessins nécessaires à la réalisation des ailes des insectes peuvent être téléchargés ICI

Placer un ruban d’organza de 1.5 cm de largeur sur les ailes de la guêpe imprimées sur l’ouvrage. Installer la broderie dans le tambour et maintenir le ruban avec quelques points.

Broder un point de Boulogne avec un fil sur les contours des ailes.

Broder le contour des ailes avec un point de feston très fin 1 fil sur le point de Boulogne. Le ruban est maintenant bien fixé et vous pouvez couper les parties superflues pour obtenir des ailes bien nettes.

Border le contour de l’abdomen avec un point arrière repiqué 1 fil.

Bourrer verticalement l’intérieur de l’abdomen avec de grands points droits et 3 fils.

 

 

 

Broder maintenant le corps au passé plat avec 1 fil en changeant de couleur. J’ai alterné 6 points jaunes et 6 points marrons.

Ajouter des points droits 1 fil pour les pattes et les antennes ainsi qu’un point de noeud 2 fils 2 tours pour la tête.

A l’aide du dessin téléchargé, reproduire le tracé des ailes sur une pièce de tissu “non tissé” soluble à l’eau. Personnellement j’utilise du Soluvlies de la marque Vlieseline.

Placer cette pièce de tissu dans votre cercle recouverte de 2 morceaux de rubans qui vont former les ailes.

 

Comme précédemment pour le papillon, maintenir le fil de fer sur le contour de l’aile à l’aide de petits points avec 1 fil.

Pour donner une forme fluide à l’aile, il faut procéder lentement et éviter de plier le fil de fer. Ne pas oublier de laisser 2 morceaux flottants  d’environ 1.5 cm à chaque extrémité de la forme. Ils serviront de points d’ancrage lors du montage final.

Broder un point de feston 1 fil sur le fil de fer pour le contour des ailes.

Découper soigneusement les ailes au plus près du point de feston mais bien sûr en évitant de mordre dans le fil.

Passer les ailes découpées sous l’eau tiède pour faire disparaître le film non tissé et éponger soigneusement.

Les ailes sont prêtes à être montées.

Voici la guêpe terminée

Pour les besoins de la photo j’ai posé les ailes sans les fixer.

Il faut attendre la fin du travail pour fixer définitivement les parties de stumpwork à l’arrière du travail.